Accueil du site Accueil du site Adhésion Contact Plan du site

TAL et Ethique

2016 Volume 57 Numéro 2.

Direction : Karën Fort (U. Paris-Sorbonne/STIH), Gilles Adda (LIMSI-CNRS/IMMI), K. Bretonnel Cohen (U. of Colorado, School of Medicine).

Date limite de soumission : 15 mars 2016

THÈMES

Le traitement automatique des langues et de la parole (TALP) a de tout temps posé des problèmes éthiques ou juridiques. Mais ces problèmes sont particulièrement sensibles à l’heure des Big Data et du recoupement des données auquel participe le TALP. Aux questions juridico-économiques (fouille de brevets, droits associés aux données/logiciels) s’ajoutent les enjeux militaires (surveillance des échanges) et sociaux (le « droit à l’oubli » imposé à Google).

Un problème crucial aujourd’hui est l’accès aux données (y compris sensibles) et la protection de la vie privée des citoyens. Le TALP produit en effet des applications considérées comme efficaces pour l’accès comme pour la protection des données, sans que les limites que nous leur connaissons semblent claires pour le grand public et les gouvernements.

La diversification des travaux sur corpus a amené la communauté à traiter des sources de plus de plus sensibles, qu’il s’agisse de données personnelles, médicales, voire à caractère criminel.

La protection ou l’anonymisation des données, qu’elles soient orales ou écrites, est un enjeu tant industriel qu’académique. Les problèmes soulevés par ce sujet concernent les contraintes fortes de couverture induites par les besoins applicatifs ou de recherche, ou la nature des ressources et des informations à anonymiser, ou encore les limitations légales imposées sur ces ressources.

Certains outils du TALP s’inscrivent également dans des préoccupations éthiques, comme les outils de détection de plagiat, de vérification de faits, ou d’identification du locuteur. En outre, l’avènement du Web 2.0. et avec lui le développement de la myriadisation (crowdsourcing), pose de nouvelles questions quant à la manière de considérer les intervenants dans la création de ressources langagières.

Ce numéro spécial de la revue TAL a pour buts de mettre en exergue les apports du TALP pour l’éthique et la protection des données et de mettre au jour les limites du domaine à la fois en termes de possibilités réelles (évaluation) et de dangers sociétaux.

Nous encourageons les soumissions sur tous les aspects liés à l’éthique pour et par le traitement automatique des langues et de la parole, notamment sur les problématiques ou tâches suivantes :

traitements de corpus sensibles, qu’ils s’agissent de données médicales, policières ou personnelles production de ressources langagières, en particulier par myriadisation (crowdsourcing), et éthique questions éthiques liées à l’utilisation des outils ou du résultat des traitements de TALP questions éthiques liées aux pratiques dans le TALP qualité et biais de l’évaluation des applications et/ou des ressources langagières anonymisation, désidentification et réidentification de corpus par le TALP détection de plagiat par le TALP vérification de faits (facts checking) paralinguistique et éthique, en particulier dans le cadre de l’identification du locuteur ou de la détection de pathologies par le signal perspective historique de l’éthique dans le TALP définition de l’éthique appliquée au TALP

Les articles de type « prise de position » sont également les bienvenus.

LANGUE

Les articles sont écrits en français ou en anglais. Les soumissions en anglais ne sont acceptées qu’en cas de présence d’au moins un auteur non francophone.

LA REVUE

La revue TAL (Traitement Automatique des Langues) est une revue internationale éditée depuis 1960 par l’ATALA (Association pour le Traitement Automatique des Langues) avec le concours du CNRS. Elle est maintenant publiée en format électronique, avec accès gratuit immédiat aux articles publiés, et impression annuelle à la demande. Cela ne change aucunement son processus de relecture et de sélection.

DATES IMPORTANTES (EVENTUELLEMENT SUJETTES A FLUCTUATION)

mi-mars 2016 Date limite de soumission fin mai 2016 Décision du comité pour la première relecture début juillet 2016 Date limite de soumission de la version révisée mi-juillet 2016 Décision du comité pour la seconde relecture fin septembre 2016 Date limite de soumission de la version finale décembre 2016 Publication

FORMAT

Les chercheurs ayant l’intention de soumettre une contribution sont invités à déposer leur résumé puis leur article en cliquant sur le menu "Soumission d’un article" (25 pages maximum, format PDF). Pour cela, si ce n’est déjà fait, s’inscrire sur le site http://www.sciencesconf.org (en haut à gauche, "créer un compte"), puis revenir sur la page http://tal-57-2.sciencesconf.org/, se connecter et effectuer le dépôt.

La revue TAL a un processus de relecture en double-aveugle. Merci d’anonymiser votre article.

Les feuilles de style sont disponibles en ligne sur le site de la revue (http://www.atala.org/IMG/zip/tal-style.zip).

COMITÉ DE RÉDACTION

Voir la page [http://www.atala.org/Comite-de-redaction]


Date de dernière mise à jour : 12 novembre 2015, auteur : Rédacteurs en chef.