Un grand corpus oral « disponible » : le corpus d’Orléans 1968-2012

Iris Eshkol-Taravella*, Olivier Baude*, Denis Maurel**, Linda Hriba*, Céline Dugua*, Isabelle Tellier***

 

*Université d’Orléans - Laboratoire Ligérien de Linguistique - UMR 7270
Iris.Eshkol, Olivier.Baude, Linda.Hriba, Celine.Dugua@univ-orleans.fr

**Université François Rabelais Tours
Laboratoire d’Informatique
Denis.Maurel@univ-tours.fr

***Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, Lattice2
isabelle.tellier@univ-paris3.fr

 

Cet article présente la constitution et la mise à disposition du corpus oral ESLO. Notre objectif est de montrer qu’il ne s’agit pas seulement de recueillir et rendre disponible des données langagières mais aussi de rendre explicite l’ensemble de la chaîne de traitement qui permet d’élaborer un tel corpus. Après avoir présenté le projet et le corpus nous préciserons les problèmes juridiques et méthodologiques qui ont conditionné les opérations de traitement du corpus et notamment les procédures d’anonymisation indispensables à la libre diffusion de cette ressource. Dans une seconde partie, nous présenterons les différentes annotations effectuées sur les données brutes avec quelques exemples de leurs exploitations. Nous expliquerons la méthodologie suivie qui est toujours guidée par la nature des données et l’objectif final visé : constituer un grand corpus oral variationniste du français. Nous aborderons enfin les questions de mise à disposition du corpus en ligne.
Document: