Alignement automatique et analyse phonétique : comparaison de différents systèmes pour l’analyse du schwa

Audrey Bürki*, Cédric Gendrot**, Guillaume Gravier***, George Linarès**** and Cécile Fougeron**
*Laboratoire de Psycholinguistique Expérimentale; Université de Genève; Genève, Suisse; audrey.buerki@unige.ch
**Laboratoire de Phonétique et Phonologie; UMR7018, CNRS-Paris3/Sorbonne Nouvelle; Paris, France; cedric.gendrot, cecile.fougeron@univ-paris3.fr
***Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires; CNRS UMR 6074; Rennes, France; ggravier@irisa.fr
****Laboratoire Informatique d’Avignon; Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse; Avignon, France; georges.linares@univ-avignon.fr
Résumé
L’adéquation des alignements en phonèmes fournis par trois systèmes d’alignement automatique pour l’analyse linguistique du schwa est évaluée par comparaison avec un alignement manuel réalisé par deux juges. Les taux et types d’erreurs sont rapportés ainsi que les facteurs linguistiques ayant une incidence sur ces derniers. Les performances des trois systèmes sont influencées en particulier par la nature des consonnes entourant le schwa et par la durée de celui-ci. Des différences sont néanmoins observées entre les alignements des trois systèmes en fonction de la tâche (détection vs placement des frontières) et des caractéristiques structurelles des systèmes. Ces données soulignent l’importance d’un choix réfléchi du système à utiliser et d’une bonne connaissance de ses caractéristiques pour son utilisation à des fins d’analyse phonétique.