Du quatrième de proportion comme principe inductif : une proposition et son application à l’apprentissage de la morphologie

Nicolas Stroppa* and François Yvon**
*National Centre for Language Technology, Dublin City University; Dublin 9, Ireland; nstroppa@computing.dcu.ie
**GET/ENST et LTCI, UMR 5141; 46, rue Barrault, F-75013 Paris; yvon@enst.fr
Résumé
Nous présentons un modèle d’apprentissage par analogie qui exploite la notion de proportions analogiques formelles ; cette approche présuppose de savoir donner un sens à ces proportions et de pouvoir implanter efficacement leur calcul. Nous proposons une définition algébrique de cette notion, valable pour les structures utilisées couramment pour les repré- sentations linguistiques : mots sur un alphabet fini, structures attribut-valeur, arbres étiquetés. Nous présentons ensuite une application à une tâche concrète, consistant à apprendre à ana- lyser morphologiquement des formes orthographiques inconnues. Des résultats expérimentaux sur plusieurs lexiques permettent d’apprécier la validité de notre démarche.
Paru dans