Penser global, agir local : les coordinations antithétiques dans une grammaire de construction multidimensionnelle

Marie-Laure Guénot*
*LIA : Université d’Avignon; 339 chemin des Meinajariès; 84911 Avignon; marie-laure.guenot@univ-avignon.fr | mlguenot@gmail.com
Résumé
Cet article présente une description des constructions antithétiques, que l’on a intégrée à une grammaire formelle du français spontané dont l’objectif est d’être finalement utilisée pour le TAL. Ces constructions ont pour caractéristique d’être soumises à des contraintes provenant simultanément de domaines divers (lexique, syntaxe, sémantique et pragmatique). Nous présentons ici une description du phénomène, puis nous illustrons notre proposition par un exemple d’analyse, avant de montrer comment nous avons intégré cela dans la grammaire formelle que nous développons.
Paru dans