Langue des signes et schémas

Pierre Guitteny*
*C.I.S. Aquitaine; C.R.E.A.H.I. - Espace Rodesse; 103 ter, rue Belleville; 33063 Bordeaux Cedex; pierreguitteny@wanadoo.fr
Résumé
Un des buts du TAL est l’aide à la traduction. Les recherches sur l’interprétation français/langue des signes montrent qu’une interprétation directe mots → signes donne des résultats souvent inadaptés. Une étape de déverbalisation permet d’éviter les écueils du français signé. Cette étape peut recourir aux représentations dessinées : schémas, diagrammes, qu’il s’agit d’exploiter dans toute la variété de leurs formes. Pour une traduction automatique, ajouter cette étape peut être un gage de meilleurs résultats.